Formation

L’enseignement agricole s’interroge et propose

Former les agriculteurs de demain, tel est sans aucun doute la mission de l’enseignement agricole. Dans un contexte en rapide évolution, les acteurs de l’enseignement agricole s’interrogent sur les trajectoires à prendre. Les propositions portent sur le fond des programme ou sur l’organisation de l’enseignement.
«On ne peut pas se limiter à mettre en place des modules spécifiques d’agriculture bio : c’est tout le référentiel qui doit évoluer pour prendre en compte l’environnement et la biodiversité », affirmait Jean-Marie Le Boiteux, secrétaire général du Snetap-FSU, syndicat majoritaire de l’enseignement agricole public lors d’un débat organisé par le Comité de défense de l’enseignement agricole public au Salon de l’agriculture le 28 février. Le but : montrer à l’élève qu’il existe plusieurs agricultures et « lui donner des clés de réflexion ».