Soutiens spécifiques

L’enveloppe viticole française finalement consommée en totalité

L’enveloppe viticole française dédiée a finalement été consommée en totalité à la date butoir du 16 octobre, alors qu’en juin dernier les professionnels et FranceAgriMer craignaient fort de ne pas pouvoir le faire dans les temps.
Après l’angoisse des professionnels de la filière « vin » et des pouvoirs publics, le soulagement. L’enveloppe de soutiens ciblés à la vitiviniculture (investissement, restructuration du vignoble, promotion des vins, prestations viniques) a été non seulement entièrement utilisée, mais légèrement dépassée.
Cette somme de 280,3 millions d’euros en provenance de l’UE devait être utilisée par les vignerons et les caves, coopératives ou privées, avant le 16 octobre.