Olivier de Bohan, président de Cristal Unio

« Les betteraviers ont besoin d’une dérogation sur les néonicotinoïdes »

22.05.2020 - 08:00
-
Propos recueillis par Jean-Christophe Detaille
-
PRODUCTION
C’est un cri d’alerte que lance Olivier de Bohan, le président du groupe sucrier Cristal Union. L’interdiction des néonicotinoïdes doit faire l’objet d’une dérogation pour les betteraves, selon lui : une attaque inédite de pucerons cette année montre les limites des insecticides encore autorisés. Il s’agit de ne pas affaiblir une filière en difficulté, au moment où la souveraineté alimentaire est au goût du jour.

À quel contexte économique font face les betteraviers ?