Les céréaliers argentins obtiennent le maintien des exportations de maïs

22.01.2021 - 08:00
-
Par notre correspondant à Buenos Aires, Marc-Henry André
-
La grève commerciale menée par les producteurs de céréales d’Argentine a fait reculer le gouvernement d’Alberto Fernández, qui voulait suspendre les exportations de maïs jusqu’en mars. Une victoire syndicale ponctuelle, car la guerre des prix alimentaires sur le marché intérieur ne fait que commencer.

La grève des opérations commerciales qu’ont menée, du 10 au 12 janvier, de nombreux céréaliers argentins pour protester contre la suspension des exportations de maïs décrétée quelques jours auparavant par le gouvernement, a rempli son objectif dès son troisième jour. Le 12 janvier, le ministère de l’Agriculture a publié un arrêté excluant expressément toute interdiction, même provisoire, des ventes de maïs à l’étranger, ce qui a mis fin à la grève.

Mots-clés