Climat

Les filières bois-énergie, pas si vertueuses

Selon une étude du Centre commun de recherche de l’UE, on ne peut pas considérer, comme c’est le cas actuellement, que la combustion de bois pour produire de la chaleur ou de l’électricité n’émet pas de gaz à effet de serre (les émissions étant réabsorbées par la croissance des arbres). L’UE pourrait être obligée de revoir sa méthode de calcul des émissions du secteur.

Contrairement aux idées reçues, l’utilisation de bois pour la production d’énergie n’aurait pas un bilan carbone nul. Généralement, on estime cette énergie comme neutre en termes d’émissions de gaz à effet de serre, le C02 dégagé lors de la combustion étant réabsorbé par les arbres pendant leur croissance. Mais un rapport sur l’évaluation des émissions de gaz à effet de serre (GES) issues de la biomasse utilisée pour le chauffage et la production d’électricité, que publie le Centre commun de recherche de la Commission européenne, vient contredire cette convention.