Les retraités agricoles sont les plus touchés par les affections de longue durée

Un retraité agricole sur deux est atteint d’une affection de longue durée (ALD), selon une étude épidémiologique (AMI) initiée par le groupe Agrica en association avec la MSA et l’IFR de santé publique, parue le 11 janvier. Parmi eux, la majorité (36,5 %) est atteinte d’une maladie cardio-vasculaire (hypertension artérielle sévère, accident vasculaire cérébral, artériopathie chronique, insuffisance cardiaque ou maladie coronarienne), 11,1 % de cancers et 10,1 % de diabète.
Mots-clés