L’euphorie bio est retombée durant l’entre-confinements

D’après les chiffres du cabinet Nielsen, dévoilés le 22 octobre, la croissance spectaculaire des ventes du bio durant le confinement se serait essoufflée dès le mois d’avril 2020, pour retomber au niveau de la dynamique du conventionnel sur un an.

Le monde d’après, certains le voyaient bio. Et pour cause : le confinement a renforcé la croissance annuelle à deux chiffres des ventes de produits certifiés, pour lesquels les Français confinés ont eu un appétit redoublé. « Pendant le confinement, l’écart de croissance des ventes entre le bio et le conventionnel s’est maintenu. Mais, depuis, cet écart est devenu inexistant », a expliqué Amélie De Sousa, manager analytique chez Nielsen, à l’occasion d’un webinaire organisé le 22 octobre.

Mots-clés