L’export céréalier tient bon malgré les grèves

FranceAgriMer a souligné le 12 février la bonne résistance des exportations céréalières, malgré les grèves. Exemple en blé tendre, les embarquements vers les pays tiers affichent en janvier un « niveau record de plus de dix ans » sur la période.

« On avait de grosses inquiétudes » pour l’export céréalier, a reconnu le président du conseil spécialisé grandes cultures Benoît Piètrement, rappelant les difficultés d’approvisionnement et de chargement dans les ports avec les grèves SNCF, chez les dockers. Une anticipation par la filière et du report modal « ont permis de continuer les expéditions », selon lui. Quant à d’éventuels flux captés par le port d’Anvers (Belgique) au détriment des ports du nord de l’Hexagone, FranceAgriMer ne signale « pas de retour (négatif) des exportateurs ».

Mots-clés