Héliciculture

L'industrie prévoit un manque d'escargots de Bourgogne

La période de ramassage d'escargots de Bourgogne sauvages s'est achevée fin juin en Europe de l'Est et sur le pourtour méditerranéen. Les industriels de l'escargot, qui dépendent presque exclusivement de cette filière d'approvisionnement, s'inquiètent. Ils prévoient des volumes en baisse de 30 à 60% en fonction des pays. En revanche, la production française, issue majoritairement de l'élevage, (2% des volumes commercialisés) s'annonce bonne.

ALORS que la période de ramassage des escargots de Bourgogne s'est achevée fin juin, les industriels sont inquiets. « Les quantités collectées cette année ne permettront pas de satisfaire la totalité de la demande du marché », s'alarme la Fédération des industries d'aliments conservés (Fiac) dans un communiqué, le 15 juillet. La grande majorité des escargots commercialisés en France est récoltée en pleine nature, en Europe centrale (République Tchèque, Pologne, Roumanie, Hongrie...) ou méditerranéenne (Grèce, Turquie, Serbie, Bosnie).

Mots-clés