L’Inserm confirme les liens entre les pesticides et deux nouvelles maladies

Dans la nouvelle expertise collective publiée le 30 juin, l’Inserm identifie deux nouvelles familles de pathologies présentant un lien « fort » avec l’exposition aux pesticides : les troubles cognitifs (attention, mémoire) et les bronchites chroniques. Les chercheurs alertent également sur plusieurs conséquences chez les enfants, dont les leucémies et les troubles du comportement.

« Depuis l’expertise de 2013, les inquiétudes concernant les risques des pesticides se sont accrues », résume Gilles Bloch, p.-d.g. de l’Inserm, en ouverture du colloque du 30 juin dédié à la présentation de la nouvelle expertise de son institut. Commandé par cinq directions ministérielles (prévention des risques, santé, travail, recherche et secrétariat général de l’agriculture), ce travail a mobilisé quinze experts, qui se sont penchés sur près de cinq mille publications durant deux années et demie.