Assises de la bio

L’objectif national pour le bio passe à 8% des surfaces

Venu clore les Assises nationales de la bio, Stéphane Le Foll a voulu rassurer les professionnels sur les outils économiques qui seront défendus. Le ministre s’en tient en revanche à l’objectif de doublement des surfaces d’ici à 2018. L’objectif du Grenelle de l’environnement (20% en 2020) est donc réduit à environ 8% pour 2018.
«Il faut que l’on continue à développer l’agriculture bio, c’est l’objectif du plan bio », a confirmé Stéphane Le Foll, venu clore les Assises nationales de la bio qui se sont tenues le 10 octobre à Paris. « Il faut qu’on ait une ambition plus globale pour la bio », a-t-il dit. Il avait toutefois posé d’emblée que cette filière n’est que l’une des composantes du « produire autrement », auquel travaille le ministère.