L’ONU veut davantage d’ambition climatique sur l’agriculture

Dans un rapport publié le 26 octobre à la veille de la COP26, les Nations-Unies estiment que l’écart est encore important entre les engagements publiés par les États dans leurs contributions volontaires et les réductions nécessaires pour limiter la hausse de température. Et pour l’organisation internationale, le méthane agricole devrait faire l’objet de plus d’attention.

« Pour limiter le réchauffement mondial à 1,5°C, le monde doit retirer 28 Gt de CO2-équivalent d’ici 2030 en plus des engagements déjà promis », résume Inger Andersen, directrice du programme des Nations Unies pour l’environnement (Unep), en préambule du rapport publié le 26 octobre.