Amérique du Sud

L’Uruguay adopte des mesures agro-environnementales

Les entreprises exploitant plus de cent hectares doivent présenter ce mois-ci aux autorités nationales uruguayennes un plan de culture adapté aux sols. Cette mesure, inédite en Amérique du Sud, vise à limiter le risque d’érosion et responsabilise propriétaires, qu’ils soient exploitants ou non.
Le gouvernement de la République orientale de l’Uruguay a rendu obligatoire une mesure de protection préventive des sols cultivés. Elle est entrée en vigueur ce mois-ci. Les exploitants agricoles doivent présenter un plan de culture établi par un agronome indépendant après diagnostic des sols, et s’engager à le suivre. C’est l’application d’une modification de la loi sur la protection des sols de 1981. Elle concerne les particuliers ou entreprises exploitant plus de cent hectares.