Machinisme : les distributeurs « un peu lâchés » par les constructeurs face à la crise

Axema, le syndicat des fabricants d’agroéquipement prévoit une baisse de 10 à 20 % des ventes sur 2020, notamment à cause du Covid-19. Face à ce trou d’air, les distributeurs du Sedima s’estiment « un petit peu lâchés » par les constructeurs. Le nombre de constructeurs ayant fait un geste pour les distributeurs serait « très faible ».

« Un petit peu lâchés » par les constructeurs face au coronavirus, les distributeurs n’ont « pas le cœur » à refaire des stocks importants de machines agricoles, a confié le 7 juillet leur président au Sedima, Pierre Prim, lors d’une conférence de presse. « Les distributeurs, face au manque d’appui des constructeurs en pleine crise, n’ont ni l’envie, ni la visibilité suffisante pour repartir sur des commandes importantes », a-t-il déclaré. « Quelques petites baisses de taux » d’intérêt ont été accordées, d’après lui.

Mots-clés