Mise à jour

27.03.2020 - 08:00
-
Mathieu Robert
-

Les premières leçons qu’il faudrait tirer de cette crise commencent à poindre ici et là, mais elles sont encore floues. Pour le ministre de l’Agriculture, on peut espérer de l’épidémie de coronavirus qu’elle accélère le dossier de l’autonomie protéique. Dans la même veine, la Confédération paysanne a plaidé pour une relocalisation de l’alimentation. Il semble que la mondialisation ait bon dos sur cette affaire, et que l’on confonde l’affaire des masques avec celle des pâtes.