NBT : « Toute la chaîne alimentaire » face à de possibles restrictions

La décision attendue du gouvernement sur les NBT (nouvelles techniques de sélection) peut mettre en difficulté « toute la chaîne alimentaire » par de possibles restrictions aux importations de colza, a alerté le 4 novembre l’UFS (semenciers).

Cela ne concerne « pas uniquement le secteur semencier », a souligné en conférence de presse le président Claude Tabel, mais « toute la chaîne alimentaire ». Le ministère de l’Agriculture est pris, selon lui, entre deux feux : d’un côté, le Conseil d’Etat a jugé en février que certains organismes obtenus par mutagénèse doivent respecter la réglementation OGM, de l’autre la Commission européenne a, dans un avis circonstancié cet été, qualifié un projet de décret français non-conforme au droit de l’UE.