Alimentation

Nourrir le monde en 2050 nécessite l’augmentation de 28% de la production

12.10.2009 - 13:45
-
(AG)
-
Nourrir le monde en 2050 ? C’est possible, sans augmentation excessive des rendements ni déforestation répondent les chercheurs de l’Inra et du Cirad. Mais cela suppose une modification profonde des modes d’alimentation dans les pays du nord et une meilleure organisation des filières au sud.
Les dernières conclusions de l’outil prospectif de l’Inra et du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), Agrimonde, montrent qu’il serait possible de nourrir la population mondiale en 2050 en augmentant de 28% « seulement » la production mondiale. Les résultats finaux de cette vaste étude lancée en 2006 ont été présentés le 9 octobre lors d’un colloque scientifique à Montpellier.