Œufs : Seleggt débarque en France, l’ovosexage monte en puissance

L’implantation en France de la méthode de sexage in ovo Seleggt marque une nouvelle étape dans la montée en puissance de cette technologie. La filière sera au rendez-vous de la fin du broyage des poussins en 2022, assure l’interprofession CNPO

Les premières poules sexées en France avec la méthode Seleggt sont nées le 7 juin au couvoir Novoponte, dans la Sarthe, indique le groupe Respeggt dans un communiqué le même jour. L’entreprise germano-néerlandaise « s’implante dans les Pays de la Loire », alors qu’elle réalisait jusque-là aux Pays-Bas le sexage pour ses clients français Cocorette et Poulehouse. Via un dosage hormonal au neuvième jour d’incubation, la méthode Seleggt détecte le sexe du futur poussin dans l’œuf, permettant d’éviter l’éclosion puis l’élimination des poussins mâles " frères " de pondeuses.