OGM et changement climatique

Phénomène massif, inédit par son ampleur et son imprévisibilité, le changement climatique induira inévitablement des changements inattendus dans les politiques publiques. Les néonicotinoïdes en sont peut-être un premier exemple : l’augmentation constatée (et attendue) des sécheresses, avec la recrudescence des infestations de pucerons qu’elles engendrent, a réussi à faire reculer – temporairement pour l’instant – la politique de baisse de l’usage des phytos conduite par les pouvoirs publics.