Oléoprotéagineux : la filière réclame une « cohérence » des politiques

En présentant « six propositions pour une filière oléoprotéagineuse forte en Europe », les professionnels du secteur ont réclamé le 23 novembre une « cohérence des politiques publiques ».

Il s’agit d’allier « croissance de l’agriculture et compétitivité écologique » (une écologie « dépassionnée, constructive »), a déclaré le président de la Fop (producteurs, FNSEA) Arnaud Rousseau, lors d’une conférence de presse. La filière avance « six propositions », dans la perspective notamment de la présidence française de l’UE au premier semestre 2022. L’une d’elles consiste à « mettre en place des clauses miroirs aux frontières européennes, afin que les importations respectent enfin les standards » dans l’UE.

Mots-clés