Edito

Pas content

Nicolas Sarkozy n’est « pas content ». Interrogé le 24 avril lors de son émission de télévision en « prime time » sur la colère que provoque le projet de loi sur la modernisation de l’économie chez les industriels et les agriculteurs, le président réplique « ils ne sont pas contents mais moi non plus ». C’est dit.