Phytos : la fin du phosmet « au plus tard le 1er novembre »

La Commission européenne a adopté un règlement d’exécution sur le non-renouvellement du phosmet, utilisé notamment sur colza, avec un délai de grâce de neuf mois.

« Les États membres retirent les autorisations des produits phytopharmaceutiques contenant la substance active “phosmet” au plus tard le 1er mai 2022 », annonce le règlement d’exécution, publié le 25 janvier au JO de l’UE. Et d’ajouter que tout délai de grâce expire « au plus tard le 1er novembre 2022 ». Un tel sursis ne correspond pas totalement au souhait de la filière du colza.

Mots-clés