PLFR3 : en commission, les députés refusent de classer l’agriculture « prioritaire »

26.06.2020 - 08:00
-
MR
-
Malgré le mécontentement de certaines filières comme le vin, le passage en commission du projet de loi de finances rectificative (PLFR3) a occasionné peu de changements pour les secteurs dépendants de la restauration hors domicile. Les députés ne souhaitent pas classer l’agriculture comme « prioritaire » au même titre que le tourisme, ce qui ouvrirait à des exonérations sans condition de perte d’activité.


À l’occasion de l’examen du troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR3) pour 2020, le 24 juin, les députés de la commission des Finances ont rejeté une série d’amendements visant à classer l’agriculture parmi les secteurs « prioritaires » (dits S1), comme le tourisme, qui bénéficieront d’exonérations de charges sans condition.