Plinio Sist, chercheur au Cirad

06.03.2020 - 08:00
-
IL
-
Le succès du moratoire amazonien et l’échec du moratoire Cerrado peuvent s’expliquer par la crise économique que le pays a traversée au début des années 2010, estime le chercheur du Cirad Plinio Sist. Alors que le président en place, et l’état des finances du pays, ne laissent pas présager de politique environnementale ambitieuse dans l’immédiat, la France et l’Europe ont tout de même intérêt à conserver des postures ouvertes, au risque de perdre leur influence sur de futurs mécanismes de protection.

Pourquoi, après une telle réussite du moratoire amazonien, les initiatives échouent-elles sur le Cerrado ? « Au début des années 2000, l’économie brésilienne a une croissance de 6 à 7 %, et cette richesse a permis de faire des progrès, notamment environnementaux », rappelle Plinio Sist, directeur de l’unit Forêts et sociétés au Cirad.