Porc : la Chine annonce le retour de son cheptel au niveau d’avant la PPA

Dans l’Empire du milieu, les effectifs de truies seraient quasiment revenus à leur niveau de 2017, avant l’arrivée de la peste porcine africaine (PPA), a annoncé le ministère chinois de l’Agriculture. Une hypothèse peu probable selon l’Ifip.

Les autorités chinoises ont annoncé le 16 juin que le cheptel de truies est remonté à 98,4 % de son niveau de fin 2017, soit avant l’épizootie de peste porcine africaine (PPA), rapporte Reuters. Dans une déclaration à la télévision publique CCTV, le ministère chinois de l’Agriculture affirme que le nombre de truies aurait augmenté de 19,3 % en mai 2021 par rapport à mai 2020. Une hausse qui atteindrait 23,5 % pour l’ensemble du cheptel porcin. Depuis l’arrivée de la PPA en août 2018, l’Empire du milieu, premier producteur et consommateur de porcs au monde, a perdu 40 % de son cheptel.