Prix du lait : la Conf' continue de défendre une régulation européenne

« La logique économique régule le marché laitier par la casse des paysans », a déclaré à la presse le porte-parole national de la Confédération paysanne, Nicolas Girod, le 18 novembre, lors d’un colloque organisé par le syndicat et le Cniel (interprofession) à Sées (Orne). Le leader syndical n’a pas abandonné l’idée de réguler le marché : « Il nous faut des outils de régulation en capacité d’ouvrir et de réduire les vannes de la production pour qu’il n’y ait plus de crises. Cela passe par une décision politique européenne ».