Rémi Haquin :

02.03.2009 - 00:00
-
-

En marge du Salon de l’agriculture, Rémi Haquin, céréalier et président de l’OniGC (Office national inteprofessionnel des céréales), a estimé que « nous sommes passés à côté de nos clients » avec les orientations françaises du bilan de santé. Les prélèvements sur les aides aux grandes cultures, décidés après une campagne de commercialisation particulièrement favorable en 2007/2008, ne vont pas aider substantiellement les producteurs de bovins qui achètent des aliments composés.