Semences : la hausse des coûts risque de décourager des producteurs

La Fnams (agriculteurs multiplicateurs de semences) a réclamé le 20 octobre une revalorisation du prix des contrats de semences, vu le « fort risque de désengagement » des producteurs à cause du renchérissement des intrants. Engrais azotés, phytos, mécanisation, main-d’œuvre : la hausse des charges « pourrait conduire des agriculteurs multiplicateurs à se désengager des cultures de semences au profit de productions souvent moins risquées » techniquement, selon un communiqué.

Mots-clés