Sous pression, éleveurs et coopératives alertent sur le prix du lait

Des marchés porteurs, des éleveurs en proie à une hausse des coûts de production : « La filière laitière est partagée en deux mondes », déplore la FRSEA de l’Ouest, réclamant de meilleurs prix. Un message relayé par les coopératives.

Dans un communiqué du 25 mai, la section laitière de la FRSEA de l’Ouest demande aux transformateurs une « réaction immédiate sur le prix du lait ». Celui-ci « doit réellement tenir compte des coûts de production », et « les marchés actuels doivent également se retrouver dans le prix », insiste l’antenne régionale du syndicat majoritaire. Une manière de mettre la pression sur Lactalis, qui avait annoncé le 18 mai une « hausse significative » pour 2021 du prix du lait, « tiré par les marchés internationaux ».