Transparence

18.02.2013 - 17:41
-
Hervé Plagnol, rédacteur en chef
-
Une fraude caractérisée. Voilà à quoi se résume l’affaire de la viande de cheval chez Findus. Mais il faut s’interroger sur les conditions qui ont rendu possible cette situation. La production alimentaire a sans doute atteint les limites de son industrialisation. Sous la pression des consommateurs et des distributeurs qui veulent des produits toujours plus élaborés et moins cher, elle a fini par adopter des méthodes et des organisations qui n’ont rien à envier à celles des autres industries.