Travail détaché : 42 % de la dette de Laboral Terra payés par ses clients

02.10.2020 - 08:00
-
LM
-
Le 22 septembre, le conseil des prud’hommes d’Arles a condamné cinq entreprises et trois exploitations agricoles à verser 32 600 euros à cinq travailleurs détachés de Laboral Terra. Soit 42 % de la dette de l’entreprise de travail temporaire espagnole qui a mis la clef sous la porte.

Dans l’affaire Laboral Terra qui s’est dénouée au conseil des prud’hommes d’Arles le 22 septembre, l’entreprise de travail temporaire (ETT) espagnole a été condamnée à payer au total près de 77 400 euros à cinq travailleurs détachés marocains qu’elle a employés entre 2013 et 2017. Huit entreprises françaises utilisatrices de cette main-d’œuvre ont été condamnées à verser 32 600 euros (hors dépens et frais irrépétibles) répartis entre les cinq salariés détachés, ce qui représente 42 % de la dette de Laboral Terra.

Mots-clés