Trouver la bonne échelle de neutralité

20.11.2020 - 08:00
-
IL
-
L’échelle de la ferme pourra être utile pour diffuser les bonnes pratiques en matière de réduction des émissions, mais est-elle adaptée en termes de politique ? Pour les experts, si la neutralité carbone espère entraîner une véritable transition, elle doit s’envisager à l’échelle de l’assiette, du territoire, ou de la filière.

« Une très mauvaise idée. » Voilà ce que pense Sylvain Doublet, responsable de l’activité bioressources au sein de Solagro, de l’idée de mettre en avant des fermes zéro carbone. Le risque, pour lui, serait que le secteur agricole interprète mal ce signal. « Le zéro carbone à l’échelle de la ferme suppose que les émissions sont compensées par le stockage, et peut dissuader les producteurs de travailler sur l’atténuation », regrette Sylvain Doublet.