Biotechnologies

Un maïs OGM retoqué par l’Efsa

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) s’est déclarée incapable de finaliser l’évaluation des risques du maïs OGM 98140 de Pioneer, faute de données suffisantes. C’est la première fois qu’une demande de commercialisation d’OGM en Europe n’obtient pas l’aval de l’Efsa.
C’est une première. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a indiqué le 16 avril ne pas avoir pu finaliser l’évaluation des risques associés au maïs OGM 98140 en raison des lacunes constatées dans l’évaluation comparative effectuée par le demandeur, et elle n’a donc pas été en mesure de tirer de conclusions sur sa sécurité en ce qui concerne les effets potentiels sur la santé humaine et animale.