Parlement européen

Vin : démarche d’élus français pour le maintien des droits de plantation

L’Association nationale française des élus de la vigne et du vin (Anev) a remis le 14 mars à Strasbourg au président du Parlement européen, Martin Schultz, et au commissaire européen à l’agriculture, Dacian Ciolos, 1800 déclarations signées par des collectivités locales françaises proclamant leur opposition à la libéralisation des droits de plantation.
Une délégation de l’Anev s’est rendue le 14 mars au Parlement européen pour présenter 1 800 déclarations signées d’élus locaux, de communes principalement, se prononçant contre la libéralisation des droits de plantation de la vigne. Les deux co-présidents de l’Anev, Philippe-Armand Martin, député UMP de la Marne, et Roland Courteau, sénateur PS de l’Aude, accompagnés du secrétaire général de l’Anev, Francis Fabre, maire de Domazan (Gard), ont remis à Martin Schultz et à Dacian Ciolos ces 1 800 copies issues de délibérations de conseils municipaux.