Vin : fin du sursis de deux mois pour le champagne en Russie

Le moratoire de deux mois que la diplomatie française a obtenu fin octobre de Moscou sur l’application des nouvelles règles russes a pris fin le 31 décembre. On se souvient qu’une loi russe promulguée le 2 juillet oblige les vins de Champagne à renoncer au terme « shampanskoe », traduction du nom « champagne » en russe, et à se présenter sous le terme « vins mousseux » en caractères cyrilliques sur la contre-étiquette.

Mots-clés