Baisse de la consommation de bœuf et de porc au profit de la volaille d’ici 2031, prévoit Bruxelles

30.12.2021 - 12:47
-
(RM)
-
En raison des changements dans les préférences des consommateurs, la consommation de viandes bovine et porcine devrait à l’horizon 2030 ralentir au profit surtout de la viande de volaille, considérée plus saine. Au niveau international, les exportations d’animaux vivants de l’UE devraient diminuer en raison surtout des préoccupations liées aux conditions de transport sur de longues distances.

Compte tenu de l’évolution de la sensibilisation des consommateurs à l’environnement et des considérations de santé, la consommation de viande par habitant dans l’UE devrait diminuer légèrement pour atteindre 67 kg en 2031 contre 69,8 kg en 2018, estime la Commission européenne dans ses dernières perspectives agricoles à moyen terme 2021-2031 publiées le 9 décembre. Suite au déclin du cheptel bovin de l’UE (-7 % soit 2,1 Mio de têtes d’ici 2031), la production de viande bovine devrait diminuer de 0,6 million de tonnes (-8 %) entre 2021-2031.