Plans stratégiques nationaux : la Commission européenne tente de rehausser l’ambition environnementale

07.04.2022 - 19:01
-
(AG)
-
European Union
Dans les lettres d’observations qu’elle a envoyées, fin mars, aux États membres sur leurs plans stratégiques de la Pac, la Commission européenne se montre particulièrement vigilante – et souvent critique – sur l’ambition environnementale : architecture verte globale, engagements du Green deal… Selon les premiers éléments connus, elle demande à la plupart des États membres de réviser, ou au moins de préciser, leurs projets. Sur cette base, une nouvelle négociation, bilatérale cette fois, va s’engager : les États membres défendant leurs plans et la Commission faisant pression, comme elle le peut, pour les inciter à les améliorer.

« L’invasion de l’Ukraine par la Russie et la flambée généralisée des prix des produits de base mettent en évidence, de la manière la plus forte qui soit, le lien étroit entre l’action climatique et la sécurité alimentaire. » C’est ainsi que s’ouvre chacune des 19 lettres d’observation sur les plans stratégiques de la Pac adressées le 31 mars par la Commission européenne aux États membres ayant transmis leurs projets en temps et en heure. L’ensemble de ces documents ne sera rendu public que fin avril pour laisser le temps aux États membres de les analyser.