Bien-être animal : les chantiers de la Cooperl

20.01.2022 - 22:02
-
Propos recueillis par Yannick Groult
-
En matière de bien-être animal, le leader porcin Cooperl est engagé dans deux chantiers d’envergure : l’arrêt de la coupe des queues, et les cases « maternité liberté » pour les truies. La coopérative de Lamballe met en garde contre la tentation d’une transition précipitée, sans s’assurer des volumes et de la valorisation en aval. Le point avec Noémie Ory, référent bien-être animal de Cooperl Groupement d’éleveurs, et Mickaël Benoît, administrateur de la Cooperl

Où en est le travail à la Cooperl sur l’arrêt de la coupe des queues (caudectomie) ?

Noémie Ory : Nous avons commencé les essais sur l’arrêt de la caudectomie en 2014, dans le but de maintenir l’intégrité de l’animal. Aujourd’hui, plus de 10 000 porcs ont été intégrés dans ces essais dans une quinzaine d’élevages. Nous travaillons sur ce sujet dans la ferme expérimentale de la Cooperl, qui est un élevage classique, mais avec davantage de moyens humains.