Céréales : le blé dur compétitif face au blé tendre « sur la durée », souligne Arvalis

Réputé « irrégulier » à cause des aléas climatiques, le blé dur est compétitif « sur la durée » face au blé tendre, a souligné le 15 octobre Arvalis (institut). Le blé dur reste une culture intéressante « en pluriannuel, malgré la variabilité de production, les variabilités de qualité et les réfactions associées », selon un communiqué. Cette production a connu une chute des surfaces, tombant de 400 000 hectares en 2016 à quelque 250 000 hectares en 2019, puis une remontée à 287 000 hectares cette année. En cause, des années difficiles qui rebutent certains agriculteurs.

Mots-clés