Coexistence

Des règles communautaires « pas opportunes », selon Bruxelles

L'exécutif européen adresse une nouvelle fin de non-recevoir aux organisations écologistes qui réclament une législation communautaire sur la coexistence entre cultures conventionnelles et OGM. Dans un rapport, Bruxelles ne s'alarme pas de l'absence de règles en la matière en Espagne, principal producteur d'OGM en Europe, mais met l'accent sur l'absence de contamination à grande échelle constatée sur le terrain jusqu'à présent.

La Commission européenne a jugé, le 2 avril, « pas opportune » la mise en place de règles communautaires de coexistence entre les cultures conventionnelles et biologiques et les cultures OGM, dans un rapport sur l'état d'avancement des législations nationales dans ce domaine.