Export de céréales : Sénalia appelle à davantage de collaborations

Malgré l'échec du transport massifié par navette ferroviaire sur le nord Seine, Sénalia, qui exploite des terminaux portuaires à Rouen, a appelé le 10 janvier à davantage de coopération dans la filière d'exportation de céréales.

« Nous devons contribuer à l’émergence d’une dynamique économique collective, orientée clients et s’appuyant sur une compétitivité renforcée de l’ensemble des maillons de la chaîne logistique », a lancé le président de Sénalia Thierry Dupont, le 10 janvier, lors de l’assemblée générale de Sénalia, qui exploite des terminaux portuaires à Rouen. Cela passe par « plus de coopération et de co-construction avec les OS livreurs et les chargeurs » et aussi « la mise en œuvre d’une cohésion coopérative rouennaise pour une optimisation logistique globale ».

Mots-clés