Foie gras : une version in vitro pour 2021, 50M€ de pertes liées au Covid-19

Spécialiste de la viande in vitro, la start-up japonaise Integriculture vient de lever 7,4 millions de dollars, notamment auprès du fonds américain AgFunder, qui a relayé l’information fin mai. Les fonds seront utilisés à des fins de recherche, mais aussi pour la construction d’un bio-réacteur « à échelle commerciale », en vue de mettre ses premiers foies gras in vitro sur le marché dès l’année prochaine.