Fruits et légumes d’été : une précocité aux conséquences diverses

« La saison estivale a été marquée par une précocité d’une dizaine de jours de toutes les campagnes », constate FranceAgriMer dans sa note de conjoncture sur les fruits et légumes du 23 septembre. Après un mois de juin mitigé, les conditions estivales se sont installées en juillet-août, dynamisant la demande de melon et pêche-nectarine bien que l’offre ait été limitée, notamment en fin de campagne pour la pêche. Ce qui, conjugué à la baisse de production d’abricots (-30% sur un an), a profité à la prune mieux mise en avant sur les étals.

Mots-clés