Grains : l’inquiétude grandit aussi en bio

Conséquence du retard et de l’interruption de la récolte, l’inquiétude grandit aussi en bio sur les rendements et la qualité de la production. Si des fenêtres météo laissent entrevoir par endroit un scénario favorable, de nouvelles précipitations sont aussi annoncées, note-t-on à La Coopération agricole, qui pèse les trois quarts de la collecte nationale en bio. « Une faible proportion des surfaces est récoltée, parfois moins de 10 % notamment au nord de la Loire », indique le responsable des filières biologiques Bastien Fitoussi, en manque d’informations précises à ce stade.

Mots-clés