La biodiversité recule dans les milieux agricoles franciliens

Un rapport pointe du doigt le déclin de nombreuses espèces d’oiseaux, d’insectes et de plantes dans les milieux agricoles d’Ile-de-France, qui représentent presque la moitié de la région.

Le rapport annuel de l’Agence régionale de la biodiversité en Ile-de-France, publié le 19 juin, pointe du doigt le « déclin » de la biodiversité dans les milieux agricoles de la région. L’agence, créée en 2017, accuse notamment la « simplification du paysage agricole », « l’intensification des pratiques », mais également la « faible diversité des plantes cultivées ». Le rapport vise notamment l’effet de la disparition des haies sur les oiseaux ou les papillons. En Ile-de-France, la « densité des haies est en moyenne linéaire de 5 mètres par hectares ».

Mots-clés