La guerre du camembert s’enlise

Après deux années d’intenses discussions, la guerre du camembert devait prendre fin. Acteurs de l’AOP et du « fabriqué en Normandie » s’étaient entendus pour mettre en place une grande appellation englobant l’ensemble. Mais, retournement de situation lors de la dernière assemblée générale de l’organisme de défense et de gestion du camembert, ses membres ont voté contre le nouveau projet de cahier des charges. Si aucun accord n’est trouvé, la confrontation finale aura pour théâtre les prétoires.

Le drapeau blanc avait été levé il y a deux ans déjà, et l’on pensait l’armistice proche. Mais c’était sans compter sur le coup de théâtre qui a ébranlé, le 29 janvier, la dernière assemblée générale de l’organisme de défense et de gestion (ODG) de l’AOP camembert : le résultat des votes dévoilait 53 % d'opposants au projet qui était censé mettre fin à la guerre du camembert.

Mots-clés