La pousse de l’herbe continue de se dégrader, selon Agreste

02.10.2020 - 08:00
-
Alizeé JUANCHICH
-

« La pousse d’été (du 20 juin au 20 septembre) ne représente que 15 % de la pousse d’été de référence. Elle est déficitaire dans 97 % des régions fourragères », résume Agreste dans sa conjoncture Prairies de septembre. « Les quelques précipitations de cette fin d’été n’auront pas suffi à favoriser la pousse estivale », expliquent les statisticiens. Ainsi, au 20 septembre, la production cumulée des prairies permanentes se dégrade encore au niveau national. Elle est estimée à 73 % de la production cumulée de référence (1989-2018) à la même période.

Mots-clés