L’Argentine veut doubler son cheptel de porc grâce à un accord avec la Chine

25.09.2020 - 08:00
-
Par notre correspondant Marc-Henry André
-
Le gouvernement argentin annonce la signature imminente d'un accord avec la Chine, visant la création de vingt-cinq élevages de truies avec des abattoirs intégrés approvisionnant le marché chinois. Le gouvernement argentin joue la carte de son production d'aliments pour attirer les investissements étrangers.

Le gouvernement argentin a confirmé, le 31 août, via un Tweet émanant du ministère des Affaires étrangères, son intention de ratifier au mois de novembre un accord avec le ministère de l’Agriculture chinois visant à doubler la production argentine de viande de porc et d’exporter l’essentiel de cet excédent vers le pays asiatique. Dans les faits, cette annonce est plutôt celle d'un report de la signature officielle, justifié par la chancellerie argentine par des demandes de garanties relatives à la protection de l’environnement et de la biodiversité.

Mots-clés