Le blé français gagne en compétitivité face à l’origine mer Noire

FranceAgriMer a souligné le 14 octobre un regain de compétitivité du blé français face aux concurrents de la mer Noire. L’établissement national augmente ses prévisions d’export vers les pays tiers à 6,7 Mt de blé tendre (contre 6,6 Mt), conséquence de cet alignement des prix entre les diverses origines. Deux explications sont avancées, dont une météo défavorable sur la mer Noire amputant les récoltes en Roumanie, Bulgarie et en particulier Ukraine qui voit sa production abaissée de 1,5 Mt (à 25,5 Mt).

Mots-clés