Les députés veulent multiplier par dix les crédits dédiés aux plantes invasives

Nadia Essayan (Modem, Cher) et Patrice Perrot (LREM, Nièvre) ont présenté ce 21 juillet les conclusions de la mission d’information sur la prolifération des plantes invasives. Ambroisie, renouée du Japon, ou jussie : « La suppression de ces plantes n’est plus à l’ordre du jour, il s’agit de les contenir », a regretté Nadia Essayan. À la suite du programme de recherche action InvaBio, terminé en 2006, les députés recommandent donc d’en financer un second dédié aux invasives.

Mots-clés